Vie confinée des seniors : l'exemple de la résidence services du Meyerhof

Vie confinée des seniors : l'exemple de la résidence services du Meyerhof
Située au coeur de la ville et à proximité des commerces, la résidence services du Meyerhof, ouverte depuis un an à Rosheim, reste un véritable lieu de vie, même en plein confinement. Aperçu.
A l'initiative du conseil des résidents, des bougies s'allument chaque soir sur les rebords des fenêtres. Et si les rencontres collectives ne sont plus possibles, les activités proposées par l'association d'Aide et services à la personne dans le Bas-Rhin, Abrapa, au sein du Meyerhof, se poursuivent sous une autre forme.

Le 26 novembre, cela fera un an que la résidence services a ouvert ses portes à Rosheim.

Une première année compliquée

Ponctuée par les emménagements progressifs, les inévitables ajustements, la finition des aménagements intérieurs et extérieurs, la présentation des services proposés par l'Abrapa et la mise en place d'un programme mensuel d'activités, cette année est aussi marquée par les périodes de confinement lié es à la crise sanitaire.

«Il a fallu nous réinventer »

« Tout s'est de nouveau arrêté début novembre, il nous a fallu nous réinventer et réfléchir à d'autres modes de communication pour maintenir le lien social, l'entraide et poursuivre ce que nous avions initié », explique la nouvelle responsable de résidence, Isabelle Senez, qui dit avoir appris du premier confinement.


Pour rompre l'isolement lié au confinement, Isabelle Senez, responsable de la résidence services le Meyerhof, a mise en place "la surprise du mardi" Une soupe géante a été distribuée à tous les résidents, mardi dernier.


Un groupe de travail sur l'histoire du Meyerhof

Prévus ce mois, le concours de bredele, les séances de gymnastique douce ou de prévention des chutes avec un intervenant extérieur ont été suspendus.

Jamais à court d'idées, Isabelle Senez a maintenu les groupes de travail sur l'histoire du Meyerhof (site historique important de Rosheim) et la généalogie.

Chacun chez soi, mais la même activité

Les volontaires ont des recherches à mener sur Internet et sur divers documents empruntés à la médiathèque de Rosheim, sur la base d'exercices « que je prépare, qui les aident et les aiguillent », précise-t-elle.

Côté créatif, « nous poursuivons notre décoration de Noël, à base de tricot, chacun chez soi. Je leur dépose des pelotes de laine et récupère les éléments tricotés pour finaliser l'assemblage de nos petits personnages ».

Il en est de même pour les centres de table qui seront offerts à chaque logement pour Noël. « Certains résidents assemblent chez eux les divers éléments de décors que nous avions déjà préparés en octobre ».

Échanges intergénérationnels

Une correspondance avec des élèves de CM2 d'une école de Molsheim a également vu le jour. « L'objectif est de favoriser les échanges intergénérationnels », souligne la responsable.

La surprise du mardi

Enfin, elle a mis en place « la surprise du mardi ». Lancé le 3 novembre, ce moment est désormais très attendu des résidents. « Cela m'offre l'occasion de les voir quelques instants sur le pas de leur porte, de prendre de leurs nouvelles ou régler quelques soucis. » Car, pour elle, rompre l'isolement et maintenir le lien sont primordiaux.

Mardi dernier, pour cette surprise, ce sont treize litres de soupe au potiron qu'elle a préparés en cuisine. Distribué à tous les résidents, ce repas chaud et de saison a été fort apprécié.

Pour marquer l'anniversaire du Meyerhof, elle prévoit une surprise spéciale qui sera distribuée dans les étages.


Heureuse (p)résidente ...


Toute première résidente à s'installer au Meyerhof, Marie-Jeanne Prévot, originaire de Lutzelhouse, apprécie son nouveau cadre de vie.

« Je suis seule et mes enfants sont loin, un est à San Francisco, l'autre à Abu Dhabi », explique cette ancienne directrice d'école maternelle, qui ne se voyait pas vieillir dans sa grande maison.

« Rosheim est une petite ville dynamique, la résidence est en plein centre et les nombreuses activités et groupes de travail proposés par l'Abrapa permettent de ne pas rester seule et de s'occuper la tête et les mains », dit cette retraitée, qui est aussi présidente du conseil des résidents.

Créé en septembre, il a un rôle d'écoute et de veille active au sein de la résidence.


L'animatrice Isabelle Senez dirige désormais la résidence services


Suite à la démission de Christelle Rougraff, c'est Isabelle Senez qui a repris les rênes de la résidence services du Meyerhof de Rosheim, depuis le 1er août.

Agent d'accueil et d'animation au sein de la structure depuis son ouverture en novembre 2019, le lieu et les résidents ne lui sont pas méconnus.

Titulaire d'un BTS force de vente, Isabelle Senez, 38 ans, a travaillé auparavant dans le secteur bancaire, en médiathèque, et s'est spécialisée dans le handicap et les troubles du spectre autistique.

Elle adore les jeux de société

Dotée d'un bel es prit créatif, cette maman de deux enfants, qui est aussi musicienne, anime des ateliers de démonstration culinaire, et adore les jeux de société.

Des activités qu'elle aime partager et proposer aux résidents, via le programme qu'elle élabore chaque mois.

Originaire de la Vallée de la Bruche, Isabelle Senez est la nouvelle responsable de la résidence. Elle succède à Christelle Rougraff, qui a démissionné.


Salomé Aldeinhas Ceroula, en service civique


Titulaire d'un bac pro en production graphique, Salomé Aldeinhas Ceroula, 18 ans, a rejoint la résidence début novembre, dans le cadre d'un service civique d'une durée de sept mois.

Elle sera sur place deux jours par semaine. Outre seconder Isabelle Senez, sa mission va être de « mettre en place des permanences d'aide informatique, pour tout type d'équipement, à raison d'une demi-journée par semaine », explique la jeune fille.

Elle apprécie d'être en contact avec des personnes âgées

Elle envisage de faire un BTS services et prestations des secteurs sanitaire et social, en alternance, à l'issue de cette mission d'intérêt général.

Douce et souriante, elle s'est vite sentie à l'aise dans cet univers et apprécie d'être au contact des personnes âgées.

Salomé Aldeinhas Ceroula, de Strasbourg, a rejoint la résidence services du Meyerhof dans le cadre de son service civique, pour une durée de sept mois.


En chiffres

Moyenne d'âge : 72 ans .
Tranche d'âge des occupants : de 20 à 93 ans.




Téléchargez l'article des DNA au format pdf


Article paru dans le Journal DNA le jeudi 24 novembre 2020
Isabelle Schlienger
© 24.11.2020 - DNA - Editions de Rosheim
Photos : © DNA 11.2020

Derniers billets postés

Au coeur du village de Seebach, un projet de résidence seniors se dessine

Au coeur du village de Seebach, un projet de résidence seniors se dessine

Lors du conseil municipal du 17 décembre, les élus de Seebach ont lancé une procédure ...

Lire la suite
Bonne année 2021 au Meyerhof à Rosheim

Bonne année 2021 au Meyerhof à Rosheim

Chères Résidentes, Chers Résidents,En 2021:Des sourires, pour chasser la tristesse, ...

Lire la suite
Un Noël particulier au Meyerhof

Un Noël particulier au Meyerhof

Chères Résidentes, Chers Résidents,Malgré les circonstances actuelles, nous ...

Lire la suite

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Les informations recueillies sont utilisées pour publier votre commentaire. Conformément au "règlement général sur la protection des données personnelles", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant Residensemble - Alfa par email (info@residensemble.com). Consulter les détails du consentement.

Combien font six moins deux ? (chiffres) :

Haut de page