Les logements de la « résidence services seniors » bientôt commercialisés

Les logements de la « résidence services seniors » bientôt commercialisés
Le projet de résidence services seniors porté par la société Alfa en partenariat avec l’Abrapa a été présenté aux habitants de Seebach le 18 octobre. Le permis de construire est en cours d’instruction, la commercialisation devrait débuter avant la fin de l’année.


• Le concept : habitat et lien social

Le concept baptisé « Résidensemble » est un projet immobilier porté par la société Alfa (Alsace foncier aménagement) basé à Rosheim, en partenariat avec l’Abrapa. Il s’agit de créer une résidence fonctionnant en copropriété avec un Syndic. Les logements pourront être achetés pour devenir soi-même résidents ou pour être mis en location.

Les résidents pourront y apporter leurs meubles. L’objectif de cette résidence étant de rompre avec l’isolement, l’Abrapa créera du lien social entre les résidents en leur proposant des animations collectives.

L’objectif de ce concept est qu’ils puissent habiter dans ce lieu le plus longtemps possible. « La création de lien social permet de repousser le moment d’entrée dans la dépendance », assure Philippe Vetter, gérant de la société Alfa.

• Le rôle de l’Abrapa

Les résidents pourront profiter de services collectifs et d’animations proposés par l’Abrapa du lundi au samedi. Les activités ne sont pas obligatoires, mais leur coût (200 euros par mois) est compris dans les charges que devront payer les résidents.

Le programme d’animations sera construit avec les habitants – un conseil de résidents sera d’ailleurs constitué pour faire le point avec l’Abrapa pour voir ce qu’il faut adapter.

L’Abrapa sera représentée sur place par une personne « responsable de résidence » et un salarié pour l’animation. « Ces deux personnes sur place seront toujours les mêmes afin de garder le lien avec les habitants, qu’ils connaîtront », explique Mélissa Fisch, directrice adjointe du patrimoine et des résidences pour l’Abrapa.

L’Abrapa ne proposera pas de services individuels comme le portage de repas, mais pourra guider les résidents pour trouver ces services qui seront facturés en plus (auprès de l’Abrapa ou d’autres structures).


Un parking prendra place à l’arrière du bâtiment, et un jardin sans clôture accueillera les résidents à l’avant. Document remis/NH images

• À qui s’adresse la résidence ?

La résidence n’est pas un Ehpad. Les résidents doivent être autonomes et non dépendants. Il n’y a pas de critère d’âge pour y habiter. Elle s’adresse aux volontaires de tout le canton.


La bâtisse comptera 55 logements, allant du T1 (entre 30 et 35 m²) au T4 (entre 85 et 90 m 2). Document remis/NH images

• Une résidence de 55 logements

La résidence naîtra rue de la Paix. Ce projet implique la démolition d’un corps de ferme qui n’est pas adapté au programme – les poutres en bois pourront être réutilisées dans la nouvelle construction. Le verger à l’arrière de la ferme ne sera pas gardé, « mais des arbres seront replantés ailleurs », a informé Michel Lom qui, comme le promoteur, a rappelé la pertinence de faire naître une telle résidence au coeur du village, avec « un maximum de services à proximité. »

Pour que la construction soit rentable et pour ne pas augmenter les charges d’activités par résidents, la bâtisse comptera 55 logements, allant du T1 (entre 30 et 35 m²) au T4 (entre 85 et 90 m 2 ).

Le futur bâtiment prendra la forme d’un U non achevé, dans une architecture respectueuse de celle de Seebach. « Les logements seront lumineux, avec de grandes ouvertures et dotés d’espaces extérieurs avec terrasse ou balcon en bois », a détaillé Maxime Khalili, architecte chez K & + Architectures globale.

Les logements seront adaptés, aux fauteuils roulants notamment. La résidence isolée de l’intérieure
et chauffée par une pompe à chaleur comptera deux ascenseurs. Un parking prendra place à l’arrière du bâtiment, et un jardin sans clôture accueillera les résidents à l’avant.

Les espaces communs sont importants pour faciliter la rencontre entre résidents. Le point névralgique de cette résidence sera le salon d’activités de 200 m², dans lequel l’Abrapa proposera ses animations. Il sera doté d’une baie vitrée, équipé d’une cuisine et de toutes les commodités. Il s’agira d’une partie commune de la copropriété. En dehors de la présence de l’Abrapa, un résident peut y recevoir sa famille.


La résidence naîtra rue de la Paix. Ce projet implique la démolition d’un corps de ferme qui n’est pas adapté au programme. Photo archives DNA /Guillemette JOLAIN


• Le prix à l’achat et les délais

Le prix de vente sera, en moyenne de 3 200 euros le m² – à noter qu’il dépend du type de logement acheté (avec ou sans jardin, avec ou sans balcon…). Le permis de construire est en cours d’instruction. Avant de pouvoir commencer les travaux de construction, le promoteur doit avoir vendu 50 % des logements disponibles. La commercialisation débutera d’ici à la fin de l’année.

Article paru dans le Journal DNA le jeudi 28 octobre 2021
Journaliste : Guillemette Jolain
© 28.10.2021 - DNA - Editions de Wissembourg
Photos : © DNA 28.2021 - NH Images - Guillemette Jolain

Derniers billets postés

La gymnastique douce pour vivre un automne en pleine forme

La gymnastique douce pour vivre un automne en pleine forme

Chères Résidentes, Chers Résidents,Avec ses 30 jours, le mois de novembre finira ...

Lire la suite
Venue du premier ministre Jean Castex au Meyerhof : retour sur la préparation de cet événement

Venue du premier ministre Jean Castex au Meyerhof : retour sur la préparation de cet événement

Dans le cadre du plan de vaccination planifié en début d'année 2021, il était ...

Lire la suite
Voyage en terre virtuelle au mois d'octobre au Meyerhof à Rosheim

Voyage en terre virtuelle au mois d'octobre au Meyerhof à Rosheim

Chères Résidentes, Chers Résidents,Quelle belle saison dans laquelle nous rentrons, ...

Lire la suite

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Les informations recueillies sont utilisées pour publier votre commentaire. Conformément au "règlement général sur la protection des données personnelles", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant Residensemble - Alfa par email (info@residensemble.com). Consulter les détails du consentement.

Recopiez le mot "taux" :

Haut de page