Meyerhof : visite au coeur du chantier

Meyerhof : visite au coeur du chantier
La résidence intergénérationnelle prend forme, dans l’ancienne cour franche du Meyerhof, à Rosheim. Les appartements sont presque tous vendus, le gros oeuvre bientôt fini, l’emménagement annoncé pour octobre.

INTERGÉNÉRATIONNELLE

« Une maison intergénérationnelle, explique Philippe Vetter, fonctionne sous le régime de la copropriété classique. Ce qui la différencie d’une résidence seniors ou d’une maison gouvernante. » L’immeuble est qualifié de la sorte puisque ses parties communes intègrent un « salon résidentiel » (soit un service en plus), qu’elle est ouverte à tous les âges, mais qu’elle n’est pas pour autant gérée par un personnel gouvernant. «Et les activités ne sont pas obligatoires». Cette pièce «salon» accueillera l’Abrapa, du lundi en vendredi en journée. L’objectif de l’association, en gérant ce genre de services, est de lutter contre la solitude, pour repousser l’âge de la dépendance. Ses trois agents organiseront un programme d’activités, de jeux de carte à de l’ergothérapie. Moyennant 154 € par mois, intégrés aux charges, les copropriétaires peuvent y accéder, ou pas, voire « privatiser » la salle. Ce montant leur ouvre accès à la téléassistance.


L’isolation thermique et phonique a commencé en février. Le gros oeuvre – la structure – devrait s’achever fin avril. Le Meyerhof, après des décennies de sommeil, s’ébroue. Et vibre. La grue tourne, les ouvriers tirent des gaines et fourreaux.

Derrière les quatre locaux commerciaux de la rue du Général- de-Gaulle – le nombre des historiques maisons alsaciennes constituant la façade, une cour intérieure et sa coursive distribuent 57 logements, sur trois étages. Le dernier se niche dans les combles. Côté église Saints-Pierre-et- Paul, le fameux mur roman (dit « gouttereau », que les Architectes des bâtiments de France (ABF) veulent conserver) fournit une enveloppe d’époque.
 

SALON RÉSIDENTIEL

Thermiques, phoniques, antisismiques, « le bâtiment est aux normes d’aujourd’hui », souligne le promoteur Philippe Vetter (société Alfa), en visite de chantier. Pour être entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite, il sera dépourvu de seuils et doté de quatre ascenseurs.

Dans cet ensemble carré destiné à accueillir une résidence intergénérationnelle, l’association d’aide et de services à la personne Abrapa installera un salon résidentiel de 150 m2, tout équipé pour organiser des animations.

Alors que s’activent plâtrier et électricien, que des fenêtres commencent à être posées, la commercialisation des appartements touche à sa fin. Trois quarts des acheteurs vont y résider, le reste a investi pour les parents.

Ils ont de 40 à 93 ans. La grande majorité est originaire d’une cinquantaine de kilomètres à la ronde. Parmi ces futurs résidents, outre trois familles avec un ou deux enfants : pour moitié des couples, pour moitié des personnes seules. Trois sont de Rosheim, deux habitaient le Meyerhof ancien, celui qui s’est vidé dans les années 1980-1990.
 

RESPECT DES TRADITIONS

Vendu pour un peu plus de 3 000 € le mètre carré (en moyenne), ces T1-T2-T3 ou T4 peuvent être personnalisés dans une certaine mesure, celle du catalogue. La construction à neuf millions d’euros s’inscrit, en façade principale, celle de l’artère commerçante, dans le respect de la tradition alsacienne : tuiles plates ou de type canal, encadrures de grès, soupiraux, colombages… Les colombages seront également présents sur les murs est et ouest de l’intérieur, là où pelouse, mobilier de jardin type banc et un arbre modèleront un jardin. Comme les ABF (Architectes des Bâtiments de France) ont prescrit des loggias plutôt que des balcons ou terrasses, il pourrait être apprécié. Les coppropriétaires ne sont pas nécessairement dépendants, mais peuvent l’être un peu, voire le devenir. D’où leur intérêt d’avoir dans l’immeuble coiffeur et épicerie, ainsi que cabinet infirmier… Trois services qui, avec l’agence d’Alfa, prendront leurs quartiers dans les lots du bas.




  Télécharger l'article de presse des DNA  

Nelly Schumacher
© DNA - Obernai - Mercredi 17 avril 2019

Derniers billets postés

Tricot and co au Meyerhof !

Tricot and co au Meyerhof !

Chères Résidentes, Chers Résidents," Le vent fera craquer les branches  La ...

Lire la suite
En avant la rentrée au Meyerhof !

En avant la rentrée au Meyerhof !

Chères Résidentes, Chers Résidents,La fleur du mois de septembre c'est la Reine-Marguerite. ...

Lire la suite
Un été au naturel au Meyerhof

Un été au naturel au Meyerhof

Chères résidentes, Chers résidents,Les températures s'annoncent chaudes ...

Lire la suite

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Les informations recueillies sont utilisées pour publier votre commentaire. Conformément au "règlement général sur la protection des données personnelles", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant Residensemble - Alfa par email (info@residensemble.com). Consulter les détails du consentement.

Combien font six moins un ? (chiffres) :

Haut de page